CUJAS (J.)


CUJAS (J.)
CUJAS (J.)

CUJAS JACQUES (1520-1590)

Né à Toulouse dans une famille roturière mais aisée, Jacques Cujas fit dans sa ville natale des études d’humaniste puis de juriste. Il est à la faculté de Toulouse, entre 1537 et 1544, l’élève de Du Ferrier, l’ami de Bodin, qui alliait à une très solide maîtrise du droit romain la connaissance de l’hébreu. De 1544 à 1547, Cujas fortifie ses connaissances juridiques dans une retraite studieuse, puis, de 1547 à 1554, il assure un enseignement de droit romain à l’université de Toulouse. Il est d’autre part précepteur des deux fils aînés de Michel du Faur, juge mage à Toulouse, puissant personnage dans sa ville et à la cour du roi. Évincé du concours pour une chaire à Toulouse en 1554, il en accepte une à Cahors, petite université où il rencontre le juriste humaniste Antoine de Govea, qui contribua à fortifier Cujas dans la méthode historique qu’il appliquait au droit romain. En 1556, Cujas est nommé à Bourges par Marguerite de France, duchesse de Berry, mais il s’y heurte à l’opposition de Doneau, qui y enseignait depuis quatre ans, et de Le Douaren, doyen de la faculté, tous deux romanistes illustres. Obligé de quitter Bourges, il accepte d’aller à Valence (1557-1560), mais est rappelé à Bourges par Marguerite de France après la mort de Le Douaren. Il y enseigne de 1560 à 1566, en même temps qu’il poursuit la publication de Commentaires sur certains titres du Digeste et du Code . Devenue par son mariage duchesse de Savoie, Marguerite appelle Cujas à Turin en 1566. Peu séduit par le climat et par les usages italiens, Cujas regagne l’université de Valence, d’où il exerce une autorité incontestée de 1567 à 1575. Catholique d’origine, mais passé, pendant un temps au moins, au calvinisme, marié à la fille d’un médecin juif d’Avignon, Cujas, menacé par les querelles religieuses, quitte le Dauphiné et, après des péripéties multiples, où son courage ne fut pas éclatant, retrouve pour la troisième fois l’université de Bourges, où il termine sa carrière (1575-1590), au milieu des inquiétudes des luttes religieuses et songeant parfois à chercher refuge à Bologne pour y bénéficier de la protection de Grégoire XIII. L’œuvre de Cujas est considérable (dix volumes, Paris, 1658 et Venise, 1758). Elle est presque uniquement faite de commentaires de la compilation justinienne, dans lesquels la tradition médiévale des glossateurs est renouvelée par l’utilisation d’une méthode historique, empruntée aux humanistes. Cujas a poursuivi la recherche de manuscrits, dont il se fit, de façon suspecte, une belle collection; il discute et critique les textes en philologue avant de les expliquer en juriste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cujas — CUJAS: Inséparable de Bartole ; on ne sait pas ce qu ils ont écrit, n importe. Dire à tout homme étudiant le droit : «Vous êtes enfermé dans Cujas et Bartole» …   Dictionnaire des idées reçues

  • Cujas — Jacques Cujas Pour les articles homonymes, voir Éditions Cujas et Bibliothèque Cujas. Portrait anonyme de Jacques Cujas, peint vers 1580 …   Wikipédia en Français

  • Cujas — Porträt Cujas , um 1580 Jacques Cujas oder Cujacius oder – wie er sich selbst nannte – Jacques de Cujas (* 1522 in Toulouse; † 4. Oktober 1590 in Bourges) war ein französischer Jurist und der seinerzeit anerkannteste Experte für römisches Recht.… …   Deutsch Wikipedia

  • CUJAS —    or CUJACIUS    a celebrated French jurist, born at Toulouse; devoted to the study of Roman law in its historical development, and the true founder of the Historical school in that department (1522 1590) …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Cujas, Jacques — ▪ French jurist and scholar Cujas also spelled  Cujaus,  Latin  Jacobus Cujacius, or Cuiacius  born 1522, Toulouse, France died Oct. 4, 1590, Bourges       French jurist and classical scholar whose work on Roman law was part of the humanist… …   Universalium

  • Cujas, Jacques — (1520 1590)    jurist    Born in Toulouse, Jacques Cujas dedicated himself to the study of law and taught at Toulouse (1547), Bourges (1555), and Valence (1567), inspiring his students, including pierre pithou. Favored by charles ix and henry ш,… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Cujas, Jacques — Cuiacio, Iacopo …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Éditions Cujas — Cujas est le nom d un éditeur universitaire français indépendant, spécialisé notamment en droit et en économie, mais aussi en histoire et religions. Les éditions Cujas, société anonyme fondée en 1936 par Berthe Joly (1907 1987), sont aujourd hui… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Cujas — Pour les articles homonymes, voir Éditions Cujas et Bibliothèque Cujas. Portrait anonyme de Jacques Cujas, peint vers 1580 …   Wikipédia en Français

  • Bibliotheque Cujas — Bibliothèque Cujas Pour les articles homonymes, voir Éditions Cujas, Jacques Cujas et rue Cujas. La Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques est une bibliothèque interuniversitaire parisienne spécialisée en droit. Elle est située… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.